Descriptif du cabinet

Read the text in English

Fondé en 2008, Laurent Cohen-Tanugi Avocats a été conçu comme une « boutique » internationale, tirant parti de l’expérience diversifiée de son fondateur, membre des barreaux de Paris et New York, ancien associé de deux des plus prestigieux cabinets internationaux et General Counsel d’une multinationale du CAC 40, et analyste écouté de la vie publique française, européenne et internationale.

Ce positionnement oriente le cabinet vers des missions variées et innovantes, dont le trait fédérateur est leur caractère stratégique ou sensible, et le fort degré d’intuitu personæ, d’indépendance et d’expérience qu’elles requièrent en conséquence.

Ces missions peuvent être regroupées autour de trois axes :

  • fusions-acquisitions et joint-ventures internationales, où le cabinet intervient au niveau de la planification stratégique, de la négociation, et de la documentation principale ;
  • arbitrage et contentieux international et autres modes de résolution des différends trans-frontières, où Laurent Cohen-Tanugi intervient en tant qu’arbitre, conseil, médiateur ou expert ;
  • droit public économique, gouvernement d’entreprise et conformité réglementaire, notamment dans le domaine de la lutte anti-corruption et du droit de la concurrence, où le cabinet a déjà exercé deux mandats de « moniteur indépendant ». Laurent Cohen-Tanugi est ainsi le premier avocat français à exercer la fonction d’independent monitor dans une importante procédure FCPA, sur nomination du Département de la justice américain et de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis.

Composé d’une équipe franco-américaine volontairement restreinte, le cabinet dispose d’un réseau diversifié de spécialistes, en France et à l’étranger, mobilisable en fonction des missions qui lui sont confiées. D’un dossier à l’autre, il collabore étroitement avec les équipes internes des entreprises et organismes publics qui le consultent, ou se concentre au contraire sur la fonction de lawyer’s lawyer, ressource utile pour les grands cabinets dont il se veut le partenaire plutôt que le concurrent.